Imprimé le 25/11/2020

Depuis la page : https://www.sde82.fr/energies/energies-renouvelables/

L’une des orientations suivies par le SDE en matière de transition énergétique concerne le soutien à la production durable d’énergie.

Le bois, une ressource à valoriser

A l’initiative du SDE 82, une réflexion sur l’exploitation d’une filière bois-énergie sur le département du Tarn-et-Garonne a été engagée en 2007. Cette étude de faisabilité a mis en avant le fort potentiel de la ressource locale. À ce jour, c’est la principale énergie verte consommée dans le département, essentiellement par le chauffage résidentiel. De leur côté, les collectivités sont de plus en plus nombreuses à envisager la mise en œuvre de solutions répondant aux objectifs du développement durable. Et leur intérêt pour les chaufferies bois se confirme au fil du temps. Aussi, bien au-delà de la première étude sur le bois-énergie, les élus ont décidé d’élargir le rayon d’action du SDE 82. En 2016, ils ont décidé de modifier les statuts pour permettre au SDE 82 d’exercer la compétence de « production et distribution de chaleur et de froid ».

Depuis mars 2017, le SDE peut être mandaté pour réaliser des études d’opportunité d’installation des chaufferies bois, associées ou non à un réseau de chaleur. Il intervient alors pour :

  • Étudier la faisabilité et la viabilité du projet
  • Faciliter des demandes de subvention
  • Accompagner le lancement des marchés
  • Participer au suivi des travaux
  • Apporter des conseils en matière d’approvisionnement
  • Concourir financièrement à la réalisation de l’étude.
Chaufferie-bois en Tarn-et-Garonne

La production locale d’hydroélectricité

En partenariat avec les Voies Navigables de France (VNF), le SDE 82 a engagé en 2018 une étude liée à la faisabilité de production hydroélectrique à partir des écluses situées sur le canal latéral de la Garonne. Cette production d’énergie, constante et fiable, présente un bon bilan environnemental. Toutefois, les contraintes d’aménagement peuvent freiner la réalisation des projets.
Les premières investigations ont permis d’identifier le potentiel de cette source d’énergie. Elles ont également relevé les difficultés techniques liées à l’aménagement et à l’exploitation des unités hydroélectriques. Les sites sur lesquels la production est envisageable ont été identifiés. Ils ont ensuite été classés en fonction de critères techniques, environnementaux et économiques. Sur la base de ces données et avant d’engager tout projet de travaux, les élus du Comité Syndical ont décidé de lancer une étude complémentaire plus précise sur six écluses. Dans le même temps, les échanges avec VNF se poursuivent autour des conditions de mise en œuvre de cette production d’énergie renouvelable.

Le soutien aux installations photovoltaïques

Le SDE 82 participe au capital des sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) de production d’énergies renouvelables, lauréates de l’appel à projet de la Région. Il a déjà signé deux conventions de partenariat :

  • La première avec la SCIC ENERCIT en 2017
  • La deuxième avec la SCIC Midi-Quercy Energies Citoyennes en 2018

Comme l’a décidé le Comité syndical, la participation au capital des SCIC s’établit à 2 500 euros. Le Syndicat intervient également à titre de facilitateur pour le raccordement des unités de production sur les réseaux électriques.

Installation photovoltaïque sur toiture réalisée par la SCIC Enercit