A l’échelle départementale

Plans Climat-Air-Énergie Territoriaux (PCAET)

Le SDE 82 s’est engagé aux côtés des intercommunalités dans l’élaboration des PCAET. Pour ce faire, il a piloté une étude sur le dimensionnement des réseaux d’électricité et de gaz naturel. Ce diagnostic évalue leur capacité à transporter la production d’énergie d’origine renouvelable susceptible d’être développée localement. Il met aussi en évidence le potentiel d’injection d’énergie et les fragilités des réseaux. Ces données sur l’environnement énergétique sont d’une grande aide pour planifier des actions durables qui répondent aux objectifs de transition énergétique.

Schéma pour le développement des projets d’énergies renouvelables

La Direction Départementale des Territoires (DDT) et le SDE 82 ont engagé une démarche concertée pour favoriser l’essor de la production renouvelable. Les élus et les acteurs locaux de l’énergie, plusieurs organismes et services, sont associés à la co-création d’un outil départemental. La finalité consiste à mettre à la disposition des élus et des opérateurs un cadre de référence sur lequel ils pourront s’appuyer pour définir leur plan de développement des énergies renouvelables. Il facilitera l’émergence d’unités de production pertinentes, respectueuses de l’environnement et en accord avec l’identité des territoires.

Ouverture des ateliers sur les énergies renouvelables le 16 janvier 2020

Groupes de réflexion animés par le SDE

L’évolution énergétique impose de faire face à des défis inédits. Au niveau local, les élus et les acteurs de l’énergie, au premier rang desquels le SDE 82, sont fortement impliqués. Prévues par la loi de transition énergétique ou voulues pour une gouvernance locale de l’énergie vertueuse, deux commissions présidées par le Président du SDE agissent en coordination et en concertation :

  • la Commission paritaire sur le domaine de l’énergie
  • le Comité de pilotage de la transition énergétique.

Ces deux instances sont composées majoritairement d’élus communaux et intercommunaux. Elles réfléchissent sur les stratégies énergétiques à mettre en œuvre. Elles font appel si besoin à des services associés experts en énergie. Vu la multiplication des initiatives de transition énergétique déployées localement, leurs travaux prennent rapidement de l’ampleur. Ce nouveau mode de gouvernance, basé sur l’échange d’informations, la mutualisation et la coordination, trouve pleinement sa place dans le fonctionnement du Syndicat Départemental d’Energie.

A l’échelle régionale

Chef de file de l’énergie, la Région a noué des partenariats avec les syndicats départementaux d’énergie des treize départements de son territoire pour mettre en œuvre efficacement la transition énergétique. Regroupés au sein de l’entente Occitanie, les Syndicats participent ainsi à l’objectif Région à Énergie POSitive (REPOS) 2050.

L’entente Occitanie

Le 2 décembre 2016, les treize syndicats d’énergie d’Occitanie ont décidé de s’unir afin de partager, mutualiser et coordonner leurs actions.

Les présidents et directeurs des syndicats d’Occitanie réunis à Albi

Les actions et réalisations s’inscrivant dans les objectifs de la Région

Les syndicats d’énergie d’Occitanie définissent en commun leur feuille de route annuelle. Ils se mobilisent pour la transition énergétique et :

  • participent à l’élaboration des scénarios de transition énergétique
  • accompagnent la production d’énergies renouvelables
  • modernisent le réseau électrique en vue du déploiement des technologies « smart grids »
  • encouragent le recours aux solutions économes en énergie dans les bâtiments publics
  • soutiennent la rénovation de l’éclairage public pour une meilleure efficacité énergétique
  • exploitent le réseau régional de bornes de recharge de véhicules électriques
  • étudient le développement de solutions de mobilité décarbonée basées sur le GNV (gaz naturel véhicule) et l’hydrogène
  • coordonnent des groupements d’achat d’énergie
  • engagent des actions de sensibilisation en faveur des économies d’énergie.